Dégustation de fruits exotiques

mercredi 7 mai 2014 par Isabelle Rodrigue

C’est le 7 mai que les élèves de nos 2 écoles ont vécu une dégustation de fruits exotiques. C’est M. Saphir de chez "Pères Natures", qui est venu nous faire découvrir de nouvelles saveurs tout en nous en apprenant sur chacun des fruits goûtés.
Il nous a d’abord présenté les différentes sortes de bananes, soit la banane miniature, la banane commune et la banane plantain. La banane plantain est la plus sucrée, nous devons toutefois la déguster lorsqu’elle est noire et ramollie. C’est avec ce type de bananes que nous pouvons faire les chips à la banane que nous avons dégustées.
Il est possible d’en faire à la maison, il suffit de couper les bananes plantains mûres en rondelles et de les faire dorer à la friteuse de chaque côté.
Puis, M. Saphir nous a présenté la goyave. Nous en trouvons très peu ici car il y a très peu de production de ce fruit. La peau de la goyave contient 5 fois plus de vitamine C que l’orange et elle contient aussi du calcium. Ce fruit très aromatique provient de l’Amérique Latine. La goyave se mange toute entière.
Le troisième fruit que nous avons eu le plaisir de goûter est la papaye. La papaye vient du Costa Rica. Lorsqu’elle est verte, elle n’est pas mûre. Il faut attendre qu’elle soit jaune avant de la consommer. Une fois mûre, l’intérieur de la papaye est orange. À partir du moment où elle est coupée, elle se conserve 2 à 3 jours. Lorsque nous avons une papaye mûre sur le comptoir, il est préférable de la mettre au frigo afin qu’elle se conserve plus longtemps. M. Saphir nous conseille de mettre un peu de jus de lime sur la papaye afin de rendre son goût meilleur. C’est de cette façon que nous l’avons mangée.
Nous ne mangeons que la chair de la papaye. Ses pépins aident beaucoup lorsque nous avons des brûlures d’estomac. Ils aident aussi à attendrir de la viande. M. Saphir nous disait que dans d’autres pays, on met des pépins de papayes sur des morceaux de viandes raides et ces derniers deviennent aussi tendres que du filet mignon.
Le quatrième fruit que nous avons goûté est la canne à sucre qui fait partie de la famille du bambou. Cette dernière est le fruit le plus produit au monde en raison de 1,5 milliard de tonnes par année. On s’en sert pour fabriquer le sucre.
Le sucre brun provient de la 1re pression de la canne à sucre, c’est celui qui est meilleur pour la santé. Le sucre blanc, tant qu’à lui, provient de la 2e pression de la canne à sucre.
Pour la préparer, il faut l’éplucher jusqu’à la chair. On la coupe aux jointures et on la coupe en morceau. La canne à sucre ne se mange pas, elle se boit. Il suffit de la croquer et d’en boire le jus.
Avec la canne à sucre on fabrique aussi l’alcool et le rhum.
Comme cinquième fruit, nous avons dégusté l’une des 40 variétés de mangues, l’altolca qui est la moins fibreuse de toutes. Chaque pays a sa variété de mangues. La mangue rouge à elle seule compte de 10 à 15 variétés.
Le truc pour choisir une mangue et s’assurer qu’elle est mûre est d’attendre qu’elle soit plissée pour que les sucres se soient pleinement développés.
Finalement, nous avons goûté au fruit du dragon. C’est un fruit qui vient de l’Europe. On en produit 200 tonnes par année. Le fruit du dragon est rouge, contrairement à la pitaya qui elle est jaune. La chair du fruit du dragon ressemble énormément à celle du kiwi. Elle est blanche plutôt que verte.

Un énorme merci à M. Saphir et aux "Pères Natures" qui ont su éveiller nos papilles et nous ouvrir à de nouvelles saveurs !


Portfolio

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 51 / 25531

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2013-2014  Suivre la vie du site Vie scolaire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License